Les voiles classiques de la Trinité sur mer

deuxième étape du Challenge métrique.

La Trinité, 15/17 juillet 2016

La baie de Quiberon a réservé aux Métriques et Requins ce qu’elle a de meilleur pour cette deuxième étape du Challenge Métrique qui se courait lors des traditionnelles Voiles Classiques du 14 juillet.

 

D’abord, le vendredi 15 avec un vent qui a permis, d’emblée, de prendre la mesure. Ensuite, un samedi matin de pétole suivi par la fameuse brise thermique de la baie de Quiberon autorisant d’aligner manche après manche sous le soleil et enfin, un dimanche matin où le vent du matin a bien tenu jusqu'à 14h, pour courir deux très beaux parcours tactiques pour conclure.

Gilles Bricout, le président du Comité de course de la SNT avait concocté des parcours techniques avec deux portes au vent et deux portes sous le vent d’une distance d’environ 0,9 mille à 1 Mille 2. Cette combinaison a offert de vrais choix tactiques sur ce plan d’eau réputé complexe, la taille des parcours et la relance régulière des manches obligeant les équipages à un véritable engagement, aussi bien au niveau des départs que des manœuvres.

Les départs étaient donnés toutes classes métriques confondues et, selon les conditions météo de la manche et les choix de bords, les 2 6MJI et le 5.5 JI tenaient la dragée haute aux 3 8MJI en lice, le 12 MJI France étant bien sûr beaucoup plus rapide que l’ensemble des autres métriques présents. Un classement établi selon la table de compensation des métriques montre que France sauve son handicap face aux 8MJI. Il serait formidable qu’un ou deux autres 12MJI viennent l’année prochaine pour offrir à France un vrai match. Nous savons que c’est le but de l’AFCA qui espère convaincre certains 12 de venir en Atlantique l’année prochaine. Fin août, le 12 MJI France prendra la direction de la Méditerranée par camion pour s’aligner sur les grands événements du sud de la France. Nous lui souhaitons bonne chance.

En l’absence d’ Enchantement qui était au rassemblement de Brest et d’Aile VI qui n’a pas pu rejoindre La Trinité, les 3 8MJI présents  faisaient partie de la Classe Sira.

Hispania IV  de Tanneguy Raffray emporte cette étape avec 6 manches victorieuses et progresse régulièrement depuis Bénodet, retrouvant course après course sa vélocité.

Blue Red, en pleine recherche de repères avance de plus en plus rapidement, ne faisant pas de cadeaux à ses adversaires, profitant de la moindre erreur d’Hispania IV pour se retrouver au contact aux bouées, empochant une victoire dans une manche le dimanche matin. Il suffit de voir l’élégance et la vitesse de Blue Red pour comprendre, qu’épreuve après épreuve, le bateau devient un redoutable adversaire au sein de la flotte des 8MJI.

Pour se première saison de régates entre 8mJI de la même classe, Silk est en pleine évolution. Un très important travail de rénovation a été fait sur ce très beau 8MJI de 1947 signé par F Camatte. Cela se voyait bien sur les phases de départ ou certains bords de près, où le bateau accélérait la cadence. Réglage et fiabilisation sont en cours et c’est là un des atouts du challenge métrique de pouvoir se confronter et progresser.

La flotte Atlantique des 8MJI connaît aujourd’hui une vraie renaissance avec des propriétaires qui ne demandent qu’à continuer à faire avancer le mouvement. Il reste à créer autour de ce mouvement des équipages motivés et solides et souhaiter que 2017 voit la remise à l’eau de Cutty et de Vision du côté d’Arcachon, ainsi qu’une fin de chantier heureuse pour Wye sur les rives de la rivière d’Auray afin que cette flotte atlantique de 8MJI soit au complète.

Bagheera VIII, le 5.5JI présent à La Trinité, comme à Bénodet, fit plus qu’honneur à sa classe. Ce très élégant bateau d’une efficacité redoutable sur l’eau a toujours été de tous les combats… JB Datry, son propriétaire et skipper, a donné beaucoup de son temps pour tenter de mobiliser les propriétaires de venir régater à la Trinité. Espérons que la satisfaction des équipages présents sur cette édition déclenche la mise à l’eau des nombreux bateaux français de cette classe qui fonctionne si bien en Europe.

Les deux 6 MJI qui étaient présents sur les lignes de départs sont des habitués de la baie de Quiberon, même si l’un d’eux, Vingt Temps Après, a quitté La Trinité pour Noirmoutier.

Sous l’impulsion de Jean François Thau, le Président du CVBC qui a œuvré sans relâche. Comme l’avait fait Elfe à Benodet , Vingt Temps Après a rejoint la Trinité sur un camion pour participer à cette deuxième épreuve du Challenge Métrique. Merci à P LeFloch, son propriétaire et skipper d’avoir fait le choix de venir … Ce fut un grand plaisir de voir l’élégante carène de ce 6MJI de 1939 signé F Camatte, sur les lignes de départ, régulièrement au milieu de la flotte des 8MJI, lorsque la belle brise médium lui permettait de s’exprimer pleinement. Face à lui, il y avait Warhorse, 6MJI Moderne de 1977, dont le jeune équipage prend, régate après régate, la mesure. Puissent ils être imités rapidement par d’autres jeunes équipages.

Un mot pour la Société Nautique de la Trinité sur mer. Une organisation super professionnelle sur l’eau, un comité de course mené par Gilles Bricout et des bénévoles aux petits soins pour les coureurs, un personnel efficace sous la houlette de Françoise Le Roux , toujours attentive à toutes et tous…. Ce sont eux et également le port de la Trinité et ses agents portuaires qui ont permis le succès de ces trois jours apportant aux équipages aide et confort inégalés sur le grand quai d’honneur du port de plaisance.

Nous terminerons ce petit recueil de remerciement par un «  special prize » à Philippe  Garret et Denis Jaegle, Membres de la SNT, animateurs infatigables de la classe Requin. C' est grâce a eux que ce rassemblement existe à la Trinité. Ils ont convaincu nombre de partenaires locaux de se joindre à la fête. Les Métriques présents étaient heureux de pouvoir venir profiter de leur enthousiasme à faire vivre les « Voiles Classiques» de La Trinité. Un des éléments qui marque bien cette esprit convivial et Club est l‘engagement de leurs épouses respectives qui ont réalisé un tour de force en dotant chaque équipage, non seulement d’un petit sac de cadeaux  à l’inscription, mais également de nombreux prix pour chaque bateau, requins et métriques confondus.

Et maintenant, place à la Troisième et dernière Epreuve du Challenge Métrique à Noirmoutier entre le 10 et le 12 août pour la No Classic.

Connaissant l’implication du Cercle de la Voile du Bois de la Chaize, nous avons aucun doute sur ce qui nous attend… 3 jours inoubliables de régates et de fête pour conclure cette première année  …. Alors vite, … inscrivez-vous et rejoignez le mouvement ! Les métriques sont toujours aussi beaux !

Merci aux photographes présents à la trinité sur mer pour leurs belles images _

Pascale Menguy Guittonneau - https://www.facebook.com/pascale.menguyguittonneau?fref=photo

SNT: https://www.facebook.com/SNTrinite/

  • Facebook Social Icon

© Atlantique Métrique Association - W561007371