Régates sous les lampions du 14 juillet pour la seconde étape du Challenge Métrique Arthus-Bertrand qui s’est déroulée pendant les Voiles Classiques de la Trinité sur Mer du 14 au 16 juillet 2017. Un très beau plateau de bateaux de jauge métrique pour 3 jours de régates très disputées avec de belles brises et un beau soleil.

Ils étaient 3 dans la classe des 5.5 MJI à avoir fait le déplacement en baie de Quiberon.

D’abord le très beau Kerhuen bleu ciel de Christian Fabre face à Joker d’ Adrien Polaillon et Auguste 1er de Gurvan Jaouen qui vont batailler ferme jusqu’à la dernière manche.

3 bateaux présents dans la classe 6MJI avec toujours le fidèle Vingt Ans Après de Patrick Le Floch, Warhorse, le local de l’étape de la famille Pinson et une belle surprise avec Cream, le 6MJI moderne d’Andy Postle, barré par son « éminence » Brian Pope. Bateau et équipage avaient fait spécialement le déplacement d’Angleterre pour ce rendez-vous, nous assurant, à la fin de l’épreuve, qu’ils reviendraient en force l’année prochaine !

Etaient présents les quatre 8MJI fidèles du rendez-vous de la Trinité sur mer. Silk de Gil Piette, Enchantement IV d’ Alexandre Geoffroy, Blue Red de Jean Michel de Poulpiquet ainsi qu’ Hispania IV de Tanneguy Raffray.

Seconde  étape du Challenge Métrique Arthus Bertrand 2017: Régates sous les lampions à La Trinité sur mer !

Le 12 MJI France était également présent, montrant à chaque départ sa puissance en traçant la route pour les autres métriques.

Le 14 juillet fut une journée mémorable. Une belle brise, très soutenue, balayant la baie de Quiberon, a permis au comité de course d’enchaîner 4 manches sur un parcours assez  court d’environ 1mille. Une belle performance lorsque l’on sait que 3 départs étaient donnés à moins de 10 minutes d’intervalle. D’abord, nos amis de la classe Requin avec une douzaine de bateaux, puis la flotte des 11 métriques et ensuite, les quelques 25 M750 qui disputaient leur national. Pas de droit à l’erreur sur un parcours aussi court et la faute se paie cash ! La fatigue était palpable au retour sur les pontons et la réflexion « Washing machine !! » de nos amis Anglais reflète bien l’état des visages des équipages, brulés par le sel et le soleil.

Longue attente et ambiance décontractée le 15 juillet au matin sur les pontons, le temps que la baie de Quiberon nous gratifie de sa plus belle brise dès le milieu de journée.

A nouveau, 3 manches sont lancées, la première avec un vent de quelques nœuds qui va grimper dès la seconde manche et se changer en très belle brise pour la troisième.

Malheureusement, le 16 au matin sera un jour chômé, le vent refusant de faire son apparition avant l’heure fatidique de clôture. Le comité de course décide de laisser les bateaux au port. La remise des prix sera donc avancée à 11h du matin avant que la flotte se sépare.

En 5.5MJI, le match va très vite se jouer entre Joker et Auguste 1er, bateaux modernes par rapport au très beau classique Kerhuen. Il manquera malheureusement la manche du Dimanche matin à Auguste 1 pour tenter de revenir exaequo  avec Joker qui remporte donc cette seconde étape du Challenge Métrique Arthus-Bertrand.

Les 3 6MJI étaient de forces inégales. Le redoutable anglais moderne Cream, rapide à toutes les allures, toujours aux avant-postes avec les 8MJI, domine sa classe avec 7 victoires face au magnifique classique Vingt ans Après et à Warhorse qui, depuis l’année dernière, progresse de plus en plus. Nous espérons que le jeune équipage de Warhorse pourra participer rapidement à plusieurs épreuves du Challenge métrique.

Côté 8MJI, la partie a été dominée par Hispania IV qui s’est « royalement » adjugé la victoire sur 6 manches, le bateau étant DNS sur la manche 7.

Le très beau plan Anker Enchantement IV, le seul classe Neptune en 8MJI (classique), toujours très rapide, a fait  le spectacle en s’adjugeant la seconde place devant Blue Red, moins à l’aise à la Trinité que lors de la première épreuve à Bénodet.

Silk progresse toujours avec un équipage qui, avec le grand nombre de manches courues, manœuvrait de mieux en mieux.  Il manque sans doute maintenant à Silk quelques modifications et des voiles en rapport avec cette très efficace carène.

Ce petit compte rendu ne serait pas complet sans parler des soirées. D’abord, le 14 juillet où l’ensemble des équipages des flottes (Requins, Métriques et M750), se sont retrouvés sous les lampions devant la SNT pour un barbecue mémorable, accompagné par la très belle formation musicale du Dyslexic swing and silent brocoli

Une belle musique entrainante, des Anglais … aux anges et des danseurs sur la piste ! … Bravo et merci à la SNT.

Le Banquet des Métriques, le Samedi soir à Baden, sur le quai et dans le chantier, a été un grand moment. Pendant la dégustation d’huîtres, vin blanc et rillettes offerts par le Chantier Infinity d’Eric Lanoë, le practice nautique de golf, mis en place par Franck, a connu un grand succès et ce ne sont pas moins de 100 balles (écologiques et biodégradables) qui ont approché plus ou moins la cible  nautique !

Le banquet sous le hangar du chantier, mis en scène et préparé par Eric et son équipe ainsi que Fabienne et Christiane, face au très beau 8MJI Wye, qui servait d’écran à une projection de films et de photos, a été un beau moment de convivialité avec en point d’orgue, un imposant gâteau pour fêter les 90 ans d’ Hispania IV.

Cette seconde étape est importante dans la progression du Challenge Métrique Arthus-Bertrand car elle a permis, pour la première fois, d’avoir 3 flottes pour les 3 classes, le 12MJI France étant encore un peu seul. 

90% de cette flotte va se retrouver à Noirmoutier début août pour la dernière étape, bouquet final avant le grand banquet du 11 août à la Baule et nous pouvons déjà vous dire que les idées fusent et seront toutes mises sur la table cette année pour que ce Challenge Métrique Arthus-Bertrand devienne le rendez-vous convivial incontournable des Métriques de la côte Atlantique.

Encore un petit mot pour saluer chaleureusement Pascale et François qui, avec leurs téléobjectifs, nous font le cadeau de toutes ces magnifiques photos prises depuis la Vedette Sea Ray du Chantier Infinity…

A Noirmoutier, nous devrions avoir sur les lignes de départ pas moins de 15 ou 16 métriques.

Résultats de la seconde étape :

 

8MJI :

  1. Hispania IV

  2. Enchantement IV.

  3. Blue Red

  4. Silk.

 

6MJI :

  1. Cream.

  2. Vingt Ans Après.

  3. Warhorse.

 

5,5MJI :

  1. Joker

  2. Auguste 1er

  3. Kerhuen

 

12MJI :

  1. France.

Merci à La Société Nautique de La Trinité sur Mer et à ses bénévoles.

Merci à la Compagnie des ports du Morbihan.

  • Facebook Social Icon

© Atlantique Métrique Association - W561007371